Demographie

 

Le développement de Saint-Julien-les-Villas est spectaculaire par le nombre de ces habitants.

A compter du 1er Janvier 2009, la population totale légale en vigueur est au nombre de 6 859 habitants.


Télécharger "L'EVOLUTION DEMOGRAPHIQUE DE SAINT-JULIEN-LES-VILLAS DE 1836 A 2009" (Document PDF)

Quel blason pour Saint-Julien-les-Villas ?

Blason

Notre commune ne possédant pas d’armoiries, elle a décidé de se doter d’un blason. Des recherches très documentées ont été confiées, en 1985, à François Gilet, alors adjoint à la culture. La Commission Nationale d’Héraldique, constituée d’éminents spécialistes, a ensuite approuvé le projet.

Un peu de vocabulaire spécifique !

Ce blason est constitué de « gueules » (émail de couleur rouge), à trois roses d’argent posées « deux et un » (c’est leur disposition), au « chef » d’argent (tout en haut) et chargé d’une « fasce » (bande horizontale) ondée d’azur (ondulations sur fond bleu).

A quoi fait-il référence ?

La partie inférieure (les trois roses d’argent) renvoie au blason de la famille Rémond et au domaine du Château des Cours. Cette famille a joué un rôle culturel d’importance, et l’allée du Château des Cours est, de nos jours, bien connue de tous les habitants de l’agglomération troyenne.

Quant à la partie supérieure, elle symbolise la Seine, qui a conditionné toute l’histoire de notre commune, et contribue pour une bonne part à son attractivité.

Rappel historique

C’est en 1642 que Jacques Rémond, avocat et conseiller du Roi au présidial (ancien tribunal) de Troyes, déjà propriétaire de la Renouillère, acheta la maison et l’enclos dits « des Courts Arpents », à Sancey.

Son fils, Nicolas, Sieur de la Renouillère et de Croncels, fit construire à la fin du XVIIème siècle le Château dénommé « des Cours ».

Son parc s’étendait sur quarante hectares, bordés par la Seine. Il était agrémenté par une magnifique pièce d’eau et par un canal.

Nicolas Rémond, après une carrière militaire, entreprit des travaux littéraires et historiques. Il est notamment l’auteur de la « Véritable politique des hommes de qualité ». Il reçut fréquemment dans son domaine un large cercle d’amis et de célébrités de passage, qui firent du Château des Cours un véritable foyer de culture.

On se rend souvent au gymnase « Fernand Ganne », on emprunte l’avenue « Terrenoire », la rue « Henry Parmentier »… Mais sait-on pourquoi ces lieux ont été ainsi baptisés ? Qui étaient ces hommes ? Afin de mettre un visage sur ces noms, et pour découvrir à quelle époque ces personnages ont marqué l’histoire de Saint-Julien-les-Villas, nous vous invitons à vous reporter à l’onglet « Galerie Photos », dans laquelle une première série, issue de nos archives, est mise en ligne.

Cette page est en cours de construction. Les sancéens férus d’histoire peuvent nous contacter, leur contribution sera la bienvenue !

 

Recherche

Informations à la Une

 la nouvelle plaquette "activités" de la MJC est en ligne

vacances d'avril 2017

MJC


les menus 2017

de la restauration scolaire sont en ligne

Restauration Scolaire


le prochain conseil municipal

aura lieu le lundi 26 juin 2017

19h30 - auditorium

 CONSEIL MUNICIPAL


 

 

 

 

Agenda

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30